• Accueil
  • > Causes Mise à distance du Proche

Causes Mise à distance du Proche

LOGO URGENCES NB

 

     Nous venons de le démontrer, la mise à distance du proche est une mesure qui :

  • Ne va pas dans le sens de l’intérêt du patient.
  • Ne peut que contribuer à l’accroissement du nombre d’incivilités et de violences en réaction à une forme de maltraitance.
  • Est incompatible avec une prise en charge de qualité. La séparation imposée est en effet ressentie par certains comme une violence psychologique, donc à l’origine d’événements indésirables associés aux soins.
  • Illégale, puisqu’elle ne respecte pas les prescriptions de la convention européenne des droits de l’homme ainsi que des codes de la « santé publique » et « pénal ».

     Il serait donc intéressant de rechercher les causes pour lesquelles des soignants privent arbitrairement les patients d’un droit fondamental, leur liberté individuelle. Résultent-elles d’une ou plusieurs des raisons suivantes ?

  • Une absence de formation éthique et psychologique ;
  • Une gestion comptable de l’établissement, au détriment de la qualité et de l’humain ;
  • Une volonté de quelques personnels qui voudraient dissimuler des comportements non conformes;
  • Du fait que certains utilisent cette forme de maltraitance pour dissimuler leur incompétence, si l’on se réfère à une citation de Isaac Asimov, « la violence est le dernier refuge de l’incompétence ».

     Par contre, il est évident est que la représentation très marginale des usagers (patients et familles) n’est pas étrangère à ce comportement. Elle a en effet pour conséquence le fait que leur intérêt et leurs besoins n’ont pas été saisis ou intégrés. Pour l’Organisation Mondiale de la Santé cette faible représentation aurait pour conséquence :

  • Un faible niveau de participation des patients à leurs propres soins ;
  • Une incapacité pour les professionnels à impliquer les patients en tant que partenaires, qui conduit, au moins en partie, à une absence de progrès dans le domaine de la sécurité des patients. (Annexe 16)

 

     L’OMS précise également que pour impliquer efficacement les patients dans leurs propres soins, il serait nécessaire que les professionnels :

  • comprennent le contexte émotionnel qui entoure les évènements indésirables associés aux soins ;
  • fassent preuve d’empathie, d’honnêteté et de respect vis-à-vis des patients et de leur entourage ;
  • sachent écouter attentivement et communiquer efficacement

Laisser un commentaire

 

Livecleanbyfabiola |
Naturolab Mon coach Bien-être. |
Club Parfum Martinique |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Vivreaveclamaladiementale
| Cabinet de chiropratique Je...
| BoosterSaFertilité